BruxellesFabriques prend part au projet de recherche sur les sols pollués (...) - BruxellesFabriques test
<
>

Galerie image

Autres articles dans cette rubrique

Recommandé cette article

Accueil || Admin || BruxellesFabriques prend part au projet de recherche sur les sols pollués industriellement

BruxellesFabriques partie prenante d’un projet de recherche archivistique et de documentation des sols pollués industriellement

Une subvention de 60.000 euros a été octroyée par le Ministère de l’Enseignement supérieur afin de soutenir un projet de recherche interuniversitaire.
Le consortium ainsi créé est coordonné par l’asbl La Fonderie. Il est constitué de l’Université libre de Bruxelles, du Centre d’Histoire des Sciences et des Techniques de l’Université de Liège du Pôle d’Histoire et de Sociologie environnementale de l’Université de Namur, du Earth and Life Institute de l’Université catholique de Louvain, de BruxellesFabriques et des Archives de l’Etat. Le Ministre MARCOURT tient à souligner la qualité du projet rendu : « Ce projet permettra d’impulser une recherche archivistique sur les sols pollués industriellement, à Bruxelles et en Wallonie. Il apportera des enseignements importants pour l’avenir de nos territoires. Concrètement, il vise à une meilleure utilisation des données historiques et archivistiques dans l’analyse des sols dans, l’identification des pollutions et leur portée pour la santé humaine et l’environnement. »

Cette première étape consiste à tester les méthodologies de recherche en deux localisations : La Louvière, dans la région du Centre en Wallonie et le quartier de Cureghem en Région bruxelloise. Etalée sur six mois, elle s’étendrait ensuite à toute la Région wallonne et bruxelloise.

La dernière phase consistera en un déploiement européen dans le cadre du projet géré par le Centre commun de Recherche de la Commission européenne, le réseau EIONET où la Wallonie et la Région de Bruxelles-Capitale pourraient initier plusieurs bonnes pratiques, retour d’expériences et être à la pointe dans la dissémination des bonnes pratiques.

X


X