test mise en forme - BruxellesFabriques test
<
>

Autres articles dans cette rubrique

    • test mise en forme

Recommandé cette article

Accueil || ACTUALITES || test mise en forme

Chapeau : au-delà de l’archivage dans un catalogue papier d’informations relatives à l’existence d’un patrimoine social et industriel, il faut investiguer davantage le contexte de ces sites, valoriser ce qu’il en reste et étendre les critères d’appréciation du patrimoine à des lieux moins spectaculaires mais tellement riches en termes d’histoire sociale. L’association veut une approche globale

L’urgence de s’approprier l’histoire intertitre 1

Industrielle de Bruxelles. La réflexion de l’association s’est portée en priorité sur la part la plus fragile et pourtant combien importante de cette mémoire, celle des acteurs qui ont vécu cette vie sociale et industrielle. Qu’ils y aient participé ou qu’ils l’aient subie, leurs témoignages sont précieux :

la mémoire humaine, qui peut seule redonner une échelle humaine aux événements et, par sa richesse, fournir une mine d’informations des plus éloquentes qui soient. Cette démarche doit également rendre justice à des personnes qui sont restés dans l’ombre toute leur vie.

L’urgence de s’approprier l’histoire intertitre 2

Malheureusement, cette mémoire est extrêmement fragile. Chaque jour, les témoins les plus âgés (et donc les plus riches d’histoire) disparaissent sans laisser de traces. Nous devons donc au plus tôt recueillir ces témoignages importants et mettre en place les structures qui permettent de les enregistrer et de les conserver. Leur valorisation viendra en un second temps, l’urgence des moyens devant être mobilisée pour retrouver ces acteurs et les interroger. Recueillir ces témoignages est donc un moyen de participer à constituer un corpus à la disposition des historiens qui pourront, demain, mettre en œuvre ces matériaux dans le cadre de leurs recherches. Des éléments matériels, plus pérennes, doivent en second plan illustrer ces témoignages : des documents iconographiques (photos, dessins, plans, films…), des objets (outils, produits, collections..),

L’urgence de s’approprier l’histoire intertitre 3

des lieux (usines, logements, cafés, infrastructures…) L’urgence de veiller à la sauvegarde des sites industriels représentatifs. Parmi ces éléments matériels, les bâtiments sont peut-être les plus difficiles à conserver. Bien sûr, il n’est pas pensable de garder intacts tous les sites industriels au passé pourtant riche, mais il est encore plus déraisonnable de les laisser partir tous sous la pioche des démolisseurs, indifféremment. D’autant plus qu’un bâtiment est réutilisable : de nombreux exemples de réaffectations réussies en attestent.

Texte barré - L’urgence de s’approprier l’histoire
Texte mis en relief 1 - L’urgence de s’approprier l’histoire
Texte mis en relief 2 - L’urgence de s’approprier l’histoire

Texte centré - L’urgence de s’approprier l’histoire


Texte aligné à droite - L’urgence de s’approprier l’histoire
Texte encadré - Mais en réalité, il n’existe pas à Bruxelles de politique raisonnée en matière de sauvegarde du patrimoine industriel et social. La plupart des démolitions se fond dans l’indifférence et, quand un site est sauvegardé, c’est l’effet du hasard ou des circonstances. Deux exemples sont particulièrement

hey L’urgence de s’approprier Texte mis en exposant
hey L’urgence de s’approprierTexte mis en indice

Texte : les tailles

Texte taille defaut - L’urgence de s’approprier l’histoire
Texte taille 1 - L’urgence de s’approprier l’histoire
Texte taille 2 - L’urgence de s’approprier l’histoire
Texte taille 3 - L’urgence de s’approprier l’histoire

Texte : les couleurs
Couleur 1 - L’urgence de s’approprier l’histoire
Couleur 2 - L’urgence de s’approprier l’histoire
Couleur 3 - L’urgence de s’approprier l’histoire
Couleur 4 - L’urgence de s’approprier l’histoire
Couleur 5 - L’urgence de s’approprier l’histoire
Couleur 6 - L’urgence de s’approprier l’histoire
Couleur 7 - L’urgence de s’approprier l’histoire
Couleur 8 - L’urgence de s’approprier l’histoire

Puce numéroté

  1. L’urgence de s’approprier l’histoire
    1. L’urgence de s’approprier l’histoire
    2. L’urgence de s’approprier l’histoire
      1. L’urgence de s’approprier l’histoire
  2. L’urgence de s’approprier l’histoire
  3. L’urgence de s’approprier l’histoire

Puce

  • L’urgence de s’approprier l’histoire
    • L’urgence de s’approprier l’histoire
    • L’urgence de s’approprier l’histoire
      • L’urgence de s’approprier l’histoire
  • L’urgence de s’approprier l’histoire
  • L’urgence de s’approprier l’histoire

Guillemets, virgules etc…
« L’urgence de s’approprier l’histoire »
“L’urgence de s’approprier l’histoire”
"L’urgence de s’approprier l’histoire"

l’urgence de s’approprier l’histoire

éclairants, où des sites majeurs et reconnus comme tels aujourd’hui n’ont dû leur salut qu’à l’action persévérante de l’un de nos membres : Tour & Taxis et le Wiels. Les sites étaient voués à disparaître, il a fallu d’urgence réaliser des dossiers d’information, pousser la porte des responsables à tous les niveaux, leur faire prendre conscience de l’importance de ne pas démolir. Dans le cas du Wiels, ce fut d’extrême justesse : la démolition allait bon

train quand les responsables se sont réveillés et ont arrêté les démolisseurs. Ceux-ci avaient déjà mis en pièces quatre cuves en cuivre sur les huit que comptait le bâtiment. Aujourd’hui, une belle unanimité existe pour se féliciter de la conservation de ce patrimoine mais de nombreux autres sites n’ont pas eu cette chance et n’existent plus. L’association pense que, au-delà de l’archivage dans un catalogue papier d’informations relatives à l’existence d’un patrimoine social et industriel, il faut investiguer davantage

Bloc dépliable

le contexte de ces sites, valoriser ce qu’il en reste et étendre les critères d’appréciation du patrimoine à des lieux moins spectaculaires mais tellement riches en termes d’histoire sociale. L’association veut une approche globale et raisonnée du problème de la conservation de la mémoire sociale et industrielle. Cette matière forme un ensemble cohérent et nous devons l’étudier comme tel. Les objectifs de Bruxelles Fabriques L’association se fixe comme buts : "réaliser des inventaires et études du patrimoine lié au i

le contexte de ces sites, valoriser ce qu’il en reste et étendre les critères d’appréciation du patrimoine à des lieux moins spectaculaires mais tellement riches en termes d’histoire sociale. L’association veut une approche globale et raisonnée du problème de la conservation de la mémoire sociale et

Texte mis en poésie - industrielle. Cette matière forme un ensemble cohérent et nous devons l’étudier comme tel. Les objectifs de Bruxelles Fabriques L’association se fixe comme buts : "réaliser des inventaires et études du patrimoine lié au développement industriel, social et urbain, particulièrement bruxellois, collecter la mémoire sociale liée à ce patrimoine, agir activement pour la sensibilisation des publics, la sauvegarde et la protection légale et la

L’urgence de s’approprier l’histoire intertitre 1 long, L’urgence de s’approprier l’histoire intertitre 1 long

transmission de ce patrimoine, gérer un centre d’études et de documentation, mettre en valeur ces patrimoines par tous supports utiles, proposer des programmes de muséographies, de restauration et d’exploitation de ces lieux, poser tout acte se rapportant à son objet et notamment prêter son concours et collaborer à toute activité similaire ou complémentaire à sa raison d’être" (extraits de l’article 3 des statuts).

ps:

Post-Scriptum - au-delà de l’archivage dans un catalogue papier d’informations relatives à l’existence d’un patrimoine social et industriel, il faut investiguer davantage le contexte de ces sites, valoriser ce qu’il en reste et étendre les critères d’appréciation du patrimoine à des lieux moins spectaculaires mais tellement riches en termes d’histoire sociale. L’association veut une approche globale

X


X