Patrimoine menacé : La rampe du Lion ou Pont Albert à la limite de (...) - BruxellesFabriques test
<
>
Accueil || PATRIMOINES || Patrimoine menacé : La rampe du Lion ou Pont Albert à la limite de Bruxelles-ville et Schaerbeek

Dans la 6ème édition de la publication du PIWB "des Usines et des Hommes", Guido Vanderhulst attire l’attention des lecteurs vers une sélection d’éléments de patrimoine industriel menacés en Région Bruxelloise. Le site de Bruxelles Fabriques vous propose, cette semaine, une série d’articles pour en prendre connaissance.

JPEG - 215.5 ko
Le pont Albert 1er est un « "pont bow-string" » à travées multiples entièrement constitué d’éléments en béton armé. L’ensemble fut construit entre 1923 et 1925. On peut, en réalité, diviser cet ouvrage d’art en deux ponts indépendants, de structure identique avec trois travées chacun.
L’avantage de ce type de construction réside dans le faible encombrement sous le tablier (voies navigables) et dans la répartition des efforts d’appui (poussées verticales – pas de poussées horizontales).
Le pont se situe sur la commune de Bruxelles-ville à la limite de la commune de Schaerbeek.
Il prolonge l’avenue Zénobe Gramme par-dessus les voies, sans doute les plus fréquentées du pays. Depuis décembre 2015, le trafic lourd y est interdit" : des morceaux de béton tombent sur les voies. On parle de démolir le pont et d’en construire un nouveau. Pourtant, son intérêt architectural et d’ingénierie est évident.

JPEG - 158.7 ko

© crédits photographiques : Guido Vanderhulst

X


X