A la rencontre de Henri Thomaes, typographe d’excellence

La famille habitait Oudenaerd. Lorsque’à 14 ans, le père d’Henri lui a demandé de choisir un métier ou de travailler en usine textile, Henri Thomaes choisit l’apprentissage et débute sa formation auprès d’un cousin qui possédait une petite imprimerie à Tirlemont. Il poursuit ses études en internat à Don Bosco Tournai durant 4 ans dont 1 année exclusivement dédiée à l’impression avec un seul professeur.

Agé aujourd’hui de 83 ans, doté d’une personnalité exigeante et sympathique, typographe depuis son enfance, il fut enseignant durant vingt-cinq ans à l’école technique Don Bosco à Woluwe Saint-Pierre. Cependant et bien que professeur en cette école reconnue, toujours en quête d’affiner son savoir-faire, il a réalisé “incognito” des stages en entreprise auprès d’autres typographes.

L’établissement Don Bosco a formé des générations de typographes, métier aujourd’hui quasi disparu en raison de la montée en puissance de l’informatique et des imprimantes laser. Ces moyens techniques récents permettent de réaliser des économies d’échelles conséquentes mais la qualité du travail n’est pas toujours comparable. Dans un local aménagé par ses soins, derrière la très grosse imprimerie-offset Drifosett printing SA, Henri Thomaes a sauvegardé des milliers de caractères dans des “casses”. Après la liquidation de sa propre imprimerie et au moment de l’installation à Evere, il a pourtant du se défaire de 1500 kg de caractères en plomb.

Il dispose de deux machines d’impressions au moyen desquelles il réalise des travaux à façon pour toute demande, avec une qualité superbe et un soin qui, s’ils devaient être rémunérés, seraient hors de prix. Son atelier est dans un état de propreté extraordinaire : il n’y règne pas une poussière, pas une tache d’encre…

Henri rencontre à présent un problème tellement fréquent: il avance en âge et devient très soucieux de l’avenir de sa collection. Un projet de 6 ans avec la Bibliothèque Royale n’a pas abouti. Il connait tout ce qui se fait en Belgique en matière de “musée de l’imprimerie”. Malgré tant d’années d’enseignement, il n’a pu trouver de personne suffisamment passionnée pour prendre la relève. Il faut bien plus qu’une année pour connaitre les rudiments et combien d’années de pratiques?

C’est lui qui nous a contacté pour en parler de son activité et de ses difficultés. Dès lors, faudrait s’atteler à ce témoignage, à ce métier qui est au fondement de tout.

© crédits photographiques: Emilie Vanderhulst

 

Appel à témoins / Gezocht: Tabac / Tabak

Appel à témoins / Gezocht: Tabac / Tabak

Dans le cadre d’un projet retraçant l’histoire du tabac en Région Bruxelloise, Bruxelles-Fabriques est à la recherche de témoignages de personnes ayant travaillé dans une des usines de tabac. / Als onderdeel van een project over de geschiedenis van tabak in het Brussels Gewest, zoekt BrusselFabriek naar getuigenissen van mensen die werkten in een van de tabaksfabrieken.

read more
Patrimoine: Classement du café “La Rue”

Patrimoine: Classement du café “La Rue”

Construite en 1838 pour le menuisier Joseph Mafsart, cette maison abrite aujourd’hui les activités culturelles de l’asbl “le café La Rue”. Elle se situe au 30 rue de la Colonne à Molenbeek.

read more
Patrimoine: La fonderie du vieux Molenbeek

Patrimoine: La fonderie du vieux Molenbeek

Le film s’ouvre sur le toit percé du grand hall de l’ancienne fonderie des Bronzes de Molenbeek. Il pleut sur les machines oubliées, et l’on suit Guido Vanderhulst qui essaie de mettre à l’abri de la pluie les moules en plâtres des statues en les déplaçant avec une brouette.

read more
Défense des terrains industriels

Défense des terrains industriels

NOUS NE PENSONS PAS qu’il faille modifier l’affectation des terrains industriels, et y permettre la construction de logements. Depuis quelque temps une campagne publicitaire multiforme vise à faire de la zone du canal le nouvel eldorado immobilier.

read more
XVIe Congrès du Comité international pour la conservation du patrimoine industriel (TICCIH) – BruxellesFabriques y était!

XVIe Congrès du Comité international pour la conservation du patrimoine industriel (TICCIH) – BruxellesFabriques y était!

Le Congrès international du TICCIH, qui eut lieu à Lille du 6 au 11 septembre 2015, avait pour thème le “Patrimoine industriel au XXIe siècle, nouveaux défis”. Une semaine de conférences, de visites guidées et d’échanges d’expériences pour dresser un bilan du patrimoine industriel dans le monde et ouvrir de nouvelles perspectives sur ses acteurs, ses réalisations et sa reconnaissance.

read more
Patrimoine: Les portiques et grues à Molenbeek-Saint-Jean sur le Canal de Charleroi

Patrimoine: Les portiques et grues à Molenbeek-Saint-Jean sur le Canal de Charleroi

C’est cette autre histoire du port qui mérite une attention particulière, c’est celle du Canal de Charleroi assez radicalement différente de celui de Willebroeck. En général on mélange les deux histoires que trois cents ans séparent pourtant. Mais les faits obligent à les distinguer. Aujourd’hui depuis la régionalisation, le port de Bruxelles gère aussi cette voie d’eau vers le Nord et vers le Sud, jusqu’à la frontière flamande.

read more
Share This