BruxellesFabriques
<
>

Nouvelle parution : Léon SMET, cinquante ans sur les quais de Bruxelles

BruxellesFabriques édite un témoignage exclusif sur 50 ans d’histoire industrielle du port de Bruxelles !

Léon SMET, Cinquante ans sur les quais de Bruxelles.

Cet ouvrage présente les mémoires d’un patron d’entreprise portuaire, Léon Smet. Il s’agit d’un témoignage exceptionnel qui couvre véritablement cent ans de l’histoire du port de Bruxelles. Léon Smet raconte sa vie au port et celle de sa famille qui a créé la société Smet : quatre générations se sont succédé à la tête de l’entreprise familiale depuis le début du XXème siècle jusqu’au siècle suivant. La société Smet était une entreprise de transbordement, d’entreposage, d’expédition, d’affrètement et d’armement dans le domaine de la navigation fluviale et maritime.

JPEG - 4.5 Mo

Léon Smet décrit avec minutie le travail des ouvriers portuaires, les équipements, les marchandises, leur origine ou destination. Mais il se révèle aussi un patron particulièrement impliqué dans le vécu quotidien de ses ouvriers ; ses anecdotes attestent de ses préoccupations à cet égard et de son réel humanisme. Son texte est écrit dans un langage imagé très savoureux, avec des titres de chapitres particulièrement amusants. Il transmet réellement une musique particulière : la poésie portuaire.

Léon Smet a fait son métier avec une passion qu’il nous transmet. Dans le cadre du passé industriel de la capitale, le témoignage de Léon Smet est précieux. Il retrace l’histoire d’une famille à l’esprit entrepreneurial qui, avec tous les membres de son personnel, a participé à la prospérité de l’économie bruxelloise et a été un des fleurons de la place portuaire de Bruxelles.

L’auteur : Léon Smet

Né en 1929, année du grand « crash » boursier, Léon Smet grandit à Laeken et fit ses études secondaires dans la même classe que Jacques Brel, à St Louis, rue du Marais. Il commence à travailler dans la firme à l’âge de 22 ans, après son service militaire, et débuta sur le quai en suivant les instructions de son père. Par la suite, il devint administrateur de la société avec son frère, jusqu’à la mort de celui-ci. En 1988, son neveu, René, reprit la société. Léon y resta encore quelques années comme consultant.

Léon a toujours rêvé de voir le monde et avait envisagé de travailler sur un bateau de marine marchande. A côté de sa vie professionnelle, il resta toujours proche du canal puisqu’il fut pratiquant et entraîneur d’aviron. C‘est également un grand lecteur ; ainsi, l’on n’est pas étonné d’apprendre que Jack London est l’un de ses auteurs préférés. Enfin, l’accent bruxellois de Léon est présent comme trace de son goût pour la musique, le chant et la voix.

A 88 ans, il continue à raconter pour ceux qui aiment écouter et passer un bon moment ensemble.

Préface de Geneviève Origer, historienne, et postface de Guido Vanderhulst, Président de BruxellesFabriques ASBL.

Contacts

Pour commender l’ouvrage ou obtenir des informations à ce propos, contactez-nous à info bruxellesfabriques.be

X


X